Nos églises, témoins de notre passé.

Ce sont des témoins de la vie sociale des régions. Ôtons-nous l’idée de la religion et songeons à ce qui s’y passait. Toutes les semaines, les gens s’y rassemblaient pour fumer une bonne pipe et parlaient des nouvelles du canton, de la paroisse, des naissances, des décès et de tous les événements de la vie. C’est ce que signifie dans le fond le mot PATRIMOINE. C’est important de sauvegarder ces édifices et particulièrement touts les édifices semblables car ce sont les gardiens physiques de cette mémoire du peuple grandissant, naissant, mourant, vivant. Les garder ne serait-ce que pour avoir un lieu de rencontre sociale, des réunions locales. Au lieu de construire des bâtisses qui ne survivent pas plus que 25 à 50 ans, sans âme, sans présence, dans des lieux inaccessibles. Transformons-les en lieux de plaisir, de communication. Les infrastructures sont là, solides, et belles en plus. Utilisons-les.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s