La gouvernance sous Jean Tremblay

Lancement WordPress

Hier, je suis allé au lancement de l’expositionWord Press Photo au Musée de la Pulperie de Chicoutimi. 

 

 

 

Il devait y avoir près de 200 invités de toutes les origines de la région et des invités de marque tels les organisateurs et représentants des organisations commanditaires de cette grande exposition.

J’ai la chance d’aller à l’occasion à des lancements d’événements au Musée et ces activités sont presque toutes appréciée par les invités et les présences sont environ entre 100 et 200 invités.

À chacun ou presque tous les lancements, on y sert des amuse-gueule et des breuvages, ce qui est généralement acceptable comme réception.

Cependant, j’ai remarqué qu’à chacune des occasions, la foule est bruyante et parle beaucoup, ce qui est normal devant les rencontres entre connaissances. Évidemment, le lancement d’événement s’accompagne de discours, il est normal que les responsables et commanditaires présentent leur produit et en fassent mention.

Je dois porter à votre attention le manque de politesse et de respect du public face à ces gens qui les ont aimablement invités. En effet, il arrive presque toujours que les orateurs soient obligés de demander le silence des participants. Ceux-ci n’en tiennent pas compte et seuls les gens proches des orateurs gardent le silence et écoutent le discours. Hier, il y a eu 6  orateurs et chacun a été dérangé par les bruits et rires des gens entourant le bar.

Je me demande alors ce que ces participants sont venus faire à cet événement puisqu’ils n’écoutent pas du tout les présentateurs. Je vois bien qu’ils n’ont intérêt qu’à leur ego et leurs propos, hier, il y avait plein de politiciens et évidemment le sujet des conversations en était rempli de commentaires.

Je me demande ce qu’ils diraient si des bruits et des conversations venaient déranger leur discours lors d’assemblées politiques ou de présentations d’affaires. J’imagine leur désarroi face à une telle ambiance.

J’utilise le masculin pour les 2 genres.

Chicoutimi?

Voici ce que nous réserve le prochain conseil municipal pour l’avenir du nom de Chicoutimi.